(ou À quoi bon encore des poètes ?)

Stéphane Keruel: Jeu, chant, mise en scène, scénographie

Guigou Chenevier: Compositions musicales, percussions, clarinette, clavier, sons

Emmanuel Gilot: Création sonore, fabrication, bidouillages

Sur des textes de Christophe Tarkos (1963 – 2004)

Production INOUÏ PRODUCTIONS

Production associée: LE CHANT DE LA CARPE

Partenariat: VELO THÉÂTRE

Tarkos Opéra est un atelier-spectacle en co-construction avec les publics. L’expérience est ainsi naturellement différente à chaque rencontre, s’adressant à des publics variés, s’inscrivant aussi bien dans des créneaux de programmation en soirée que répondant à d’autres temps de rencontres imaginées par les structures. En interaction avec les spectateurs, cet atelier-spectacle a pour but la trituration collective de questions et leur expérimentation, sonore et musicale, à travers la participation active des spectateurs et des propositions artistiques que nous produisons en direct.

Deux formules : La proposition n° 1 propose, en amont de la soirée, des temps de travail collectif avec tout ou partie du groupe-public, afin de préparer sa contribution à la représentation. Sa participation sera verbale, sonore et chantée. Pour public scolaire (notamment lycéens). La proposition n° 2 embarque le public dans une aventure interactive ponctuelle, sans rencontre ni travail préalable.

Pour tout public.

Résidences de création :
– LES HAUTS PLATEAUX (Avignon, 84)
– Le VELO THÉATRE (Apt, 84)
– l’ HORIZON – Recherches et créations (La Rochelle, 17)

Dossier Tarkos Opéra 2018

Christophe Tarkos sur scène