PETIT SOLO DE GUIGOU CHENEVIER
Spectacle tous publics, à partir de 4/5 ans.
Durée : 30 minutes

photos cred Céline-DomengieMusiquesminuscules_500

photo cred. C. Félix-Faure

visuel Sophie Jausserand

dossier de presse


Toute l’histoire est partie du télescopage de plusieurs éléments plus ou moins imaginaires. Tout d’abord, l’histoire du batteur Lester Young, parfaitement authentique, devenu l’un des plus légendaires saxophonistes de jazz, simplement parce qu’au départ, il ne supportait plus d’être le dernier à plier ses instruments, pendant que les autres musiciens buvaient au bar. Et puis il y a Swift et les Voyages de Gulliver, ainsi que le film “The Incredible Shrinking Man”, l’histoire d’un homme qui rétrécit inexorablement, pour finir prisonnier dans la jungle de la moquette du salon. Et cette idée que l’infiniment petit finit forcément par rejoindre l’infiniment grand. Il y a pour finir et en vrac, Duchamp, Tinguely, Harry Partch, L’Art Brut, le théâtre d’appartement, les numéros dMusiquesminuscules_visuel Sophie jausserande dresseurs de puces, et l’exercice du solo. De ces éléments apparemment disparates sont nées mon idée et mon envie de créer un spectacle solo de musiques minuscules. Une forme “spectaculaire” imperceptible qui pourrait être jouée n’importe où, dans le salon des Dupont ou dans l’antichambre de mon kinésithérapeute, et dont le niveau sonore ne dépasserait en aucun cas celui d’un téléviseur moyen, dans un salon moyen… Le niveau pourrait même être beaucoup plus faible jusqu’à repousser les frontières de l’audible, car de même qu’on voit les puces du dresseur, sans les voir, il est possible d’entendre des sons inaudibles.

 

 

 


DEMANDE D’INFORMATIONS

CONTACT